Coin Partage, Ma vie de maman

Mon côté maman possessive…

Avant de devenir maman j’ai toujours eu ce côté possessif avec Papa Steevo. J’ai du faire un gros travail sur moi-même afin d’y remédier pour ne pas mettre en péril notre couple. Ça va beaucoup mieux aujourd’hui 😉

Avec louloute ce côté possessif est revenu…

C’est vrai que j’ai adoré être enceinte et ne faire qu’un finalement avec louloute. Et puis vu que j’ai du rester allongé quelques semaines nous étions toute les 2 à vivre cette épreuve ensemble, (pour les petits nouveaux vous pouvez lire Mon récit de grossesse). Je lui parlais beaucoup, elle bougeait énormément, il y avait déjà ce lien indescriptible. A sa naissance, notre petite bulle rien qu’à nous a éclaté.

Dès la maternité, même si j’étais ravie de faire découvrir notre merveille, j’ai eu beaucoup de mal à accepter certains termes de notre entourage : « qu’elle est belle ma chérie, c’est ma princesse… » le terme de la possession m’a énormément dérangé. Les prises de photos dans tous les sens, la toucher en permanence alors qu’elle était en lit chauffant et qu’il fallait la toucher au minimum, je n’étais pas préparée à tout cela… D’ailleurs c’est ce qui m’a valu mon baby blues à l’hôpital. Ce côté « agressif » de l’entourage alors que nous nous découvrions à peine tous les 3. Etant restée quelques temps à la maternité j’ai pu discuter avec d’autres parents qui étaient là comme moi pour quelques jours, même quelques semaines pour certains –> Suite de mon récit de grossesse : le jour J et eux aussi avaient du mal avec leur entourage qui « s’accaparait leur enfant ». C’était aussi peut-être du au fait que nous étions dans une unité kangourou et que nous savions nos enfants plus fragiles et voulions les protéger.

Louloute étant une petite prématurée nous avons du rester 48h sans voir la famille, qui a eu du mal à comprendre… J’avoue que cela ne pas m’a certainement pas aidé à leur faire confiance vu qu’ils ne comprenaient pas que c’était pour le bien de louloute. Nous recevions des messages assez réguliers pour savoir si c’était possible de venir à la maternité. Je comprenais d’un côté l’envie de venir la voir, mais ne comprenais pas l’irrespect à son encontre…

Le passage de bras en bras a été difficile, j’ai du prendre beaucoup sur moi. J’ai toujours eu du mal à comprendre ce besoin et ce concept « d’enfant-poupée ». En fait n’étant pas du tout comme ça, je ne comprend pas. Ça ne m’est jamais venue à l’esprit de prendre l’enfant de quelqu’un d’autre dans les bras, parce que pour moi justement ce ne sont pas des poupées et je me dis que les parents ne le souhaitent peut-être pas. Après si on me le propose je le fais avec plaisir, mais de moi même non. Une forme de respect pour moi encore une fois, envers l’enfant et les parents, tout ça n’est que mon opinion et ma façon de voir les choses.

Il y aussi eu le fait qu’à peine née on me demandait déjà quand est ce qu’elle pourrait être gardée par eux … L’idée de m’en séparer si petite était inconcevable pour moi.

2 mois 1/2 après sa naissance nous étions de mariage, ne voulant pas le manquer et ne voulant pas manquer de respect aux mariés par la présence de louloute qui pouvait à tout moment pleurer, il a bien fallu la faire garder… Grande première qui a été assez compliquée pour moi … Je sais que je n’ai pas pleinement vécu ce mariage étant la tête ailleurs, et aussi étant fatiguée parce qu’à ce moment là les nuits étaient encore compliquées. Tout s’est bien passé, mais j’avais hâte de la retrouver.

Je n’ai par contre et heureusement eu aucune appréhension avec le papa, je la laisse facilement à lui le soir si j’ai une soirée de mon côté de prévu avec mes amies. Et je n’ai pas été dans la situation de vouloir m’en occuper seule en le mettant à l’écart. Je n’en suis pas à ce stade 😉

Lorsqu’il a fallu la laisser à une assistance maternelle aucune appréhension non plus, je ne suis peut-être pas si possessive que ça 🙂

Mais c’est vrai que je ressentais ce besoin de la surveiller constamment lorsqu’elle était dans les bras de quelqu’un ou avec quelqu’un d’autre. Et aujourd’hui il m’est encore difficile de la faire garder. Je ne me sens pas prête et encore moins à la faire découcher ! Certain comprendront d’autres non…

Plus elle grandit et moins je ressent ce besoin d’avoir un œil sur elle lorsqu’elle est avec une autre personne que moi, donc je me dis que ça s’améliore ^^ Même si j’ai ce côté en moi qui restera toujours là. Mais c’est aussi finalement ça peut-être d’être maman…

Concrètement j’ai un manque de confiance en moi c’est certain, et pour moi c’est mon petit bébé et pas celui des autres et souhaite profiter de chaque moment avec elle. (Cette phrase me parait totalement égoïste mais c’est bien ce que je ressens)

Lorsque je suis en repos en semaine parfois il m’est inconcevable d’être sans elle, même si parfois je me dis que ça me ferait peut-être du bien, mais je veux tellement profiter de chaque moment avec elle que pour le moment je ne l’est jamais fait.

Par contre le jour où elle me demandera qu’elle souhaite aller dormir chez untel je ne lui refuserai pas, mais c’est vrai que pour le moment je ne suis pas prête… ouf elle ne parle pas encore^^ Mais je pense vraiment que plus elle va grandir et plus ça ira.

Je pense aussi que je suis comme ça, car petite ma maman était mère au foyer et ne m’a donc jamais faite garder. Je passais tout mon temps avec elle. Je ne reproduis pas vraiment la même chose, parce que pour moi il n’était pas question d’arrêter de travailler. Je suis très heureuse de la savoir chez l’assistante maternelle avec 3 autres enfants chez qui elle s’éclate.

Maman possessive, maman protectrice, maman tout simplement peut-être…? 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s